Retour

Impôt sur le revenu belge

Entrepreneurs

La majorité des clients de BRUSSELS ACCOUNTANTS sont des entrepreneurs étrangers en mission de courte ou de longue durée en Belgique (composé de journalistes, conseil juridique de gestion, ou CIF-travail). Pendant leur mission, nos clients sont enregistrés à la mairie locale comme des non-résidents, malgré le fait qu’ils soient redevable des impôts sur le revenu belges comme des résidents ordinaires. Ces contractuels peuvent effectuer leur travail sur une base indépendante ou peuvent réorganiser leur statut indépendant utilisant une structure de société. Dans la feuille de diffusion, on fournit une taxe et un plan de sécurité sociale pour Mme/M. Average Freelancer indépendant travaillant 200 jours par an, avec respectivement 300 Euros, 350 Euros, 400 Euros, 450 Euros et 500 Euros par jour.

Dans le dernier scénario de 100.000,00 euros par an, la simulation est faite utilisant une structure de société selon les scénarios suivants : 1/ le directeur gagne un salaire annuel de 36.00,00 euros par an, 2/ la société paye tous les bénéfices au directeur via le salaire combiné aux dividendes, 3/ tous les profits de la société sont payés via des dividendes (intéressant pour des directeurs n'ayant aucun attache en Belgique et pas intéressé dans la couverture de sécurité sociale belge). La clarification d’Excel fournit aussi une compréhension des coûts qui peuvent potentiellement être fiscalement déductible du revenu brut. Ceci est juste un exemple et nous sommes à votre service pour le peaufiner à votre situation personnelle spécifique.

Il faut aussi noter que la section des cotisations de sécurité sociale dans les pages Excel est presque aussi importante que les impôts sur le revenu.

Associations sans but lucratifs

Bien que certaines opérations économiques spécifiques effectuées par des organismes sans but lucratif sont imposables en Belgique, en principe tous les bonus possibles restent exemptés de taxes de l'entreprise et peuvent également être reportées à un exercice ultérieur en conséquence. Très important est le but réel et factuel non lucratif de l'organisation. Aucun «bénéfices» ne peuvent être affectés aux membres (car ce serait considéré comme dividendes, applicable uniquement par les entreprises).

Il est utile de souligner la différence entre les impôts et la TVA. Pour les associations sans but lucratif dont les revenus des clients sont entièrement exemptés d'impôt sur le revenu (VZW / ABSL), néanmoins ils doivent facturer 21% de TVA belge sur (une partie de) leur revenu. Pour le déterminer, les opérations spécifiques de l'association doivent être étudiés avec soin.

Grandes entreprises ou activites specifiques

BRUSSELS ACCOUNTANTS serait heureux d'élaborer un plan financier adapté pour les entreprises qui ont l'intention de mettre en place une activité commerciale, le commerce ou l'industrie en Belgique. Autres que le point 1 (suppra), il est difficile de fournir une estimation d'impôt sur ​​une base moyenne.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations